Commune de Lamoura
Commune de Lamoura
Commune de Lamoura
Commune de Lamoura
SYDOM : Traitement des ordures ménagères

SYDOM

Le SYDOM (Syndicat Départemental de Traitement des Ordures Ménagères) du Jura

Ce syndicat a été créé en 1988 dans le but de mutualiser le traitement des déchets (poubelles grises et bleues), la communication et le transfert des déchets

  • 269 937 habitants
  • 542 communes
  • 7 adhérents en charge de la collecte et des 33 déchèteries
  • 1 centre de traitement avec incinérateur et centre de tri
  • 5 stations de transferts
  • centre de stockage des déchets  non valorisables issues des déchèteries

480 kg/hab/an de Déchets Ménagés et assimilés (moyenne française 560 kg/hab/an)

Carte du Jura représentant les lieux de traitement des déchets dans le Jura

Circulaire du 18 novembre 2011 relative à l'interdiction du brûlage à l'air libre des déchets verts et annexe

Suite à la loi Grenelle I de 2009, le SYDOM a contractualisé avec  l’ADEME un Programme Local de Prévention visant à réduire de 7% en 5 ans les quantités de déchets ménagers et assimilés émis sur le département.

Quelques chiffres, données 2011

  • Bac gris : 51 972 tonnes, soit 192 kg/hab/an
  • Déchets verts : 18 429 tonnes, soit 68 kg/hab/an
  • Bac bleus : 16 628 tonnes, soit 61.5 kg/hab/an
  • Tout venant déchèterie : 11 081 tonnes, soit 42 kg/hab/an

Le SYDOM, dans le cadre du PLP, a décidé de réduire le tonnage de ces 4 flux.

Dans le cadre des Communes 100% Compostage

  • 30% du bac gris sont des déchets organiques, soit environ 58kg/hab/an
  • Les déchets verts constitués en grande partie de tontes, feuilles mortes, branchages, etc.… facilement valorisables

LE PROGRAMME COMMUNES 100% COMPOSTAGE

Objectifs

  • Réduire les quantités de déchets engendrées par l'entretien des espaces verts communaux et le jardinage des particuliersFaire adhérer au compostage des déchets de cuisine le plus grand nombre d'usagers (100% ou pas loin). Individuel, collectif, école, collège, restaurants municipaux…
    • Mise en place d'actions pour que les communes donnent l'exemple grâce à des pratiques d'entretien des espaces verts produisant peu de déchets verts et phytosanitaires
    • Communication auprès des particuliers pour promouvoir les techniques de jardinage pauvres en déchets (compostage, paillage, mulching) et réduire l'utilisation des phytosanitaires. 

 Les actions possibles au niveau des communes

  • Broyage des branches et utilisation en paillage ou compostage
  • Pratique systématique du mulching
  • Diminution du désherbage chimique remplacé par le désherbage manuel ou thermique
  • Mise en place de prairies fleuries
  • Placette de compostage de déchets verts
  • Mise en place d'un tri des déchets au cimetière
  • Formation des élus et agents communaux
  • Fermeture des décharges
  • Communication, sensibilisation et information de la population